Exposition

28 octobre au 26 novembre 2023

Vernissage

27 octobre 2023 / 17:00 - 20:00

Description

Dans les années 60, un jeune linguiste américain croit avoir découvert une femme vampire vivante dans un village polono-kachoube au centre de l’Ontario rural. Cinquante ans plus tard, un·e artiste polonais·e, Kinga Michalska, décide de la retrouver. Sa quête se déroule en trois étapes : une visite dans la ville soi-disant hantée, une audition pour le rôle de la femme vampire et une enquête paranormale sur les politiques de migration. Ce périple à travers le folklore slave et les paysages brumeux mène l’artiste à se confronter aux cycles de violence et d’oppression dans lesquels Michalska se retrouve iel-même impliqué·e. Qui est le vampire ? La femme kachoube, le scientifique, les migrant·es, les touristes, le public, ou lae cinéaste ? Cette histoire de visiteur·euses indésiré·es aux couches multiples est racontée par le biais d’un mélange de documentaire et de fiction. L’artiste fait usage de diverses pièces d’archives, de gestes performatifs, d’une esthétique « campy » et de reconstitutions improvisées. 

Ici, la femme vampire devient métaphore pour l’identité migrante et l’altérité. Upiór et Invité·es (Upiór and Guests) est une réflexion critique sur les notions de pouvoir dans la recherche ethnographique et documentaire.

Bio

Kinga Michalska est un·e artiste et cinéaste polonais·e queer basé·e à Tiohtiá:ke, Mooniyang, Montréal. Son travail examine les enjeux de mémoire, d’identité, de déplacement et de hantise. Iel est intéressé·e à la périphérie de qui et quoi fait l’histoire : les historiens amateurs, les processus géologiques, les rumeurs de petite ville, les rencontres étrangères et la fiction spéculative. Iel détient un baccalauréat en études culturelles de l’Université de Varsovie et une maîtrise en photographie de l’Université Concordia. Son travail a été présenté dans de multiples expositions et festivals de cinéma au Canada, en Pologne, au Royaume-Uni, en Corée, en Suisse, en Italie et en Allemagne. 

Galerie de La Bande Vidéo

620, Côte d’Abraham
Québec (Québec) G1K 3P9
Canada

Du jeudi au dimanche
12h à 17h

89MAykam
Vampires, It's Nothing To Laugh At (capture), Kinga Michalska, 2023.
xepFVexH
Vampires, It's Nothing To Laugh At (capture), Kinga Michalska, 2023.

VERSION ORIGINALE

In the 60s a young American linguist thinks he discovered a living vampire woman in a Polish-Kasubian village in the middle of rural Ontario. 50 years later a Polish artist – Kinga Michalska – decides to find her. The search follows three stages: a visit to the supposedly haunted town, a casting for the role of the vampire woman, and a paranormal investigation into the politics of migration. The journey through Slavic folklore and misty landscapes brings the artist to confront the cycles of violence and oppression in which Michalska finds themself implicated. Who is the vampire? The Kashubian woman, the scientist, the migrants, the tourists, the audience, or the filmmaker? This layered story about various uninvited guests is told through a blend of documentary and fiction. The artist uses archival materials, performative gestures, campy aesthetics, and improvised reenactments.

Here, the vampire woman becomes a metaphor for migrant identity and otherness. Upiór and Guests is a critical reflection on the notions of power in ethnographic and documentary research.

BIO

Kinga Michalska is a Polish queer visual artist and filmmaker based in Tiohtiá:ke, Mooniyang, Montreal. Their work examines issues of memory, identity, displacement, and hauntings. They are interested in the periphery of who and what makes history: amateur historians, geological processes, small-town gossip, stranger encounters, and speculative fiction. They hold a BA in Cultural Studies from the University of Warsaw and an MFA in Photography from Concordia University. Their work has been shown in multiple exhibitions and film festivals in Canada, Poland, UK, Korea, Switzerland, Italy, and Germany.

Exposition

11 mai au 9 juin 2024

Exposition à venir

Roberto Santaguida

First Fifth