Alexandre Roy

Trompe-l'œil

Exposition

7 mai au 12 juin 2022

Vernissage

6 mai 2022 / 17:00 - 20:00

Description

Dans le cadre de sa résidence de 2020 sur l’Alpine, l’écran d’épingles spécifiquement conçu pour La Bande Vidéo, Alexandre Roy a effectué le tournage de son court-métrage « 𝑇𝑟𝑜𝑚𝑝𝑒-𝑙’œ𝑖𝑙 ». Le film s’inspire des technologies de représentation de l’image en mouvement qui ont précédé l’invention du cinéma.

Pour l’exposition qui accompagne sa résidence, le cinéaste a créé une installation vidéo à partir des images brutes du tournage. Sur ces images, on peut voir ce qu’il y a 𝑎𝑢-𝑑𝑒𝑙𝑎̀ de la surface de dessin de l’écran d’épingles et entrevoir sa construction et son fonctionnement : le cadre blanc avec ses vis, les mires qui servent au repérage, et parfois même, un bout d’outil ou de main laissé dans le cadre par mégarde.

En traitant les images avec des effets de démultiplication et de kaléidoscope, tous ces détails qui sont généralement éliminés au moment du montage viennent créer des formes rappelant des mécanismes ou des architectures faisant écho au thème du court-métrage : illustrer les mécanismes de « fabrication » de l’image en mouvement.

L’exposition comprendra également des exemples de jouets optiques comme le phénakistiscope et le zootrope.

Bio

Artiste numérique et cinéaste d’animation indépendant, Alexandre Roy a animé des dessins, des épingles, du sable, des ukulélés, des plantes en plastique russe, du steak haché et bien d’autres choses.

C’est le visionnement du film 𝐸𝑚𝑝𝑟𝑒𝑖𝑛𝑡𝑒𝑠 de Jacques Drouin en 2004 qui attise son intérêt pour la technique de l’écran d’épingles. En 2018, il a la chance d’utiliser le SPINAE, un écran d’épingle moderne développé par Alexandre Noyer, pour produire le court-métrage 𝐽𝑖𝑚 𝑍𝑖𝑝𝑝𝑒𝑟.

Galerie

620, Côte d’Abraham
Québec (Québec) G1K 3P9
Canada

Du mercredi au dimanche
12h à 17h

Trompe_Loeil_Expo_11
Alexandre Roy, Trompe-l'œil (capture), 2021
Trompe_Loeil_Expo_2
Alexandre Roy, Trompe-l'œil (capture), 2021