Résidence

31 août au 12 septembre 2020

Description

Cette année, La Bande Vidéo offre à cinq artistes de la ville de Québec (Amélie Bergeron, Antoine Lortie, Anie Toole, Samuel Breton et Louis-André Labadie) des Laboratoires Pratiques Virtuelles. Ces nouveaux laboratoires permettent aux artistes de s’initier de manière pratique et individuelle, sous la forme d’une résidence de recherche, à la création en réalité virtuelle et à la vidéo 360.

Les artistes bénéficient gratuitement d’un studio, d’équipements, d’un cachet et de tout le soutien technique spécialisé au quotidien pour explorer la création virtuelle dans le cadre d’un projet artistique personnel d’une durée de deux semaines.

Les laboratoires ont été mis sur pied pour offrir des opportunités originales de recherche avec de nouvelles technologies et pour déployer la création et l’innovation en réalité virtuelle particulièrement sur le territoire de la ville de Québec.

Anie Toole est la troisième artiste à vivre son laboratoire, elle sera dans nos studios du 31 août au 12 septembre 2020.

Ses tissages multicouches matérialisent les glissements de signification engendrés par la traduction. Dans le cadre de ce laboratoire, elle explore la création d’expériences immersives et monumentales à l’intérieur d’une sculpture textile.

La médiation entre le tissage et l’estampe questionne la représentation des textiles entre l’espace sculptural et l’espace papier. Avec la technologie RV, elle pourra ajouter l’espace numérique à ses transpositions en créant un travail virtuel et immatériel. Un nouveau potentiel de glissement va se révéler entre la RV et le tissage.

La création de ses textiles se fait d’abord dans des fichiers informatisés où « un pixel est à la fois un fil et un moment numérique » (McLean). Ses tissages sont des structures tridimensionnelles tissées sur un métier conçu pour réaliser des étoffes bidimensionnelles, avec chaque projet elle tente de repousser les limites du métier à tisser. L’accrochage de sculptures tissées présente des défis car la matière textile est souple. Grâce à la RV elle pourrait déjouer la gravité et présenter des textiles dans l’espace qui ne pourraient se présenter déployés autrement. Ses textiles pourront être vus sous d’autres angles, comme entre les couches du tissu ou à l’intérieur des « poches ».

 

Source (image): Marc André Jésus, Anie Toole, mappage domestique annuel 2019.

Biographies

Anie Toole

Artiste textile, Anie Toole est présentement étudiante à la maitrise en arts visuels à l’université Memorial de Terre-Neuve. Elle a obtenu un DEC en techniques de métiers d’art, option construction textile de la Maison des métiers d’art de Québec et un B.Sc. spécialisé en mathématiques de l’Université d’Ottawa.

 

 

 

Bureaux et studios

541, rue de St-Vallier Est,
1er étage (C.P #2)
Québec (Québec) G1K 3P9
Canada
418.522.5561

Du lundi au vendredi,
de 9:00 à 17:00