Jorge Ayala-Isaza

Tears, Race & Bullets

Exposition

8 janvier au 7 février 2022

Vernissage

7 février 2022 / 17:00 - 20:00

Description

Tears, Race & Bullets est une installation vidéo à canaux multiples qui s’approprie les images des films d’actualités du Noticiero ICAIC Latinoamericano de Cuba (ICAIC Latin American Newsreel), lesquels soulignent les luttes du Black Panther Party contre le racisme. Lancé en 1960 et produit hebdomadairement jusqu’en 1990 par l’Institut cubain des arts et de l’industrie cinématographiques (ICAIC), le film d’actualité documentait sur pellicule 35 mm les mouvements révolutionnaires de Cuba et du soi-disant « Tiers-Monde ».

Publié en août 1968 – au sommet de la popularité du parti –, ce métrage d’actualités filmées monothématique délaisse la narration en faveur d’un montage éclectique d’images fixes, d’archives visuelles télévisées et d’actualités, de commentaires satiriques et d’une trame sonore captivante. Il traite des enjeux de répression, de résistance à la brutalité policière, de la militarisation des forces policières ainsi que de l’usage controversé des bombes lacrymogènes contre les populations civiles – des enjeux qui continuent de résonner aujourd’hui.

Tears, Race & Bullets est la seconde d’une série d’installations élaborée par l’artiste qui explore l’héritage documentaire de l’Amérique latine tel qu’il est reflété dans le Registre international « Mémoire du monde » de l’UNESCO. Établi en 1992, ce registre est une initiative internationale dédiée à la protection de l’héritage documentaire mondial.

𝐶𝑒 𝑡𝑟𝑎𝑣𝑎𝑖𝑙 𝑎 𝑒́𝑡𝑒́ 𝑝𝑟𝑜𝑑𝑢𝑖𝑡 𝑎𝑣𝑒𝑐 𝑙’𝑎𝑝𝑝𝑢𝑖 𝑑𝑒 𝑙𝑎 𝑉𝑖𝑙𝑙𝑒 𝑑𝑒 𝑇𝑜𝑟𝑜𝑛𝑡𝑜 𝑝𝑎𝑟 𝑙𝑒 𝑏𝑖𝑎𝑖𝑠 𝑑𝑢 𝐶𝑜𝑛𝑠𝑒𝑖𝑙 𝑑𝑒𝑠 𝐴𝑟𝑡𝑠 𝑑𝑒 𝑇𝑜𝑟𝑜𝑛𝑡𝑜, 𝑑𝑒 𝐿𝑎 𝐵𝑎𝑛𝑑𝑒 𝑉𝑖𝑑𝑒́𝑜 𝑒𝑡 𝑑𝑒 𝑙𝑎 𝐶𝑖𝑛𝑒́𝑚𝑎𝑡ℎ𝑒̀𝑞𝑢𝑒 𝑑𝑒 𝐶𝑢𝑏𝑎.

 

Biographie

Jorge Ayala-Isaza est un artiste médiatique qui fait appel à la recherche archivistique et historique pour produire des films documentaires ainsi que des installations photographiques et multimédias qui abordent les questions de mémoire, d’identité, de résistance et de migration dans l’iconographie révolutionnaire latino-américaine.

 

Jorge est titulaire d’une maîtrise en médias documentaires et d’un baccalauréat en nouveaux médias de l’Université Ryerson (Canada). Il a également étudié à la Hochschule der Medien à Stuttgart (Allemagne) et a travaillé comme stagiaire à la Cinémathèque de Cuba (La Havane). Il partage son temps entre Toronto, où il travaille à la pige comme programmeur et producteur de médias interactifs, La Havane et Carthagène (Colombie). 

Galerie

620, Côte d’Abraham
Québec (Québec) G1K 3P9
Canada

Du mercredi au dimanche
12h à 17h

Collaboration

jorge-ayala-isaza-tears-race-bullets-documentation-still-03
Tears, Race & Bullets (documentation), Jorge Ayala-Isaza, 2019
jorge-ayala-isaza-tears-race-bullets-documentation-still-01
Tears, Race & Bullets (documentation), Jorge Ayala-Isaza, 2019

 

VERSION ORIGINALE

 

Tears, Race & Bullets is a multichannel video installation that appropriates newsreel images from Cuba’s Noticiero ICAIC Latinoamericano (ICAIC Latin American Newsreel) that highlight the struggles of the Black Panther Party against racism. Launched in 1960 and produced weekly until 1990 by the Cuban Institute of Cinematographic Art and Industry (ICAIC), the Newsreel documented on 35mm film the revolutionary movements of Cuba and the so-called “Third World”.

Released in August 1968 at the peak of the Party’s popularity, this monothematic newsreel episode omits narrative in favour of an eclectic montage of stills images, TV and newsreel footage, satirical commentary, and a compelling soundtrack. It touches upon issues of repression, resistance to police brutality, the militarization of police forces, and the controversial use of tear gas against civilian populations, issues that continue to resonate today.

Tears, Race & Bullets is the second in a series of installations by the artist that explore the documentary heritage of Latin America as reflected on UNESCO’s Memory of the World Register. Established in 1992, the Register is an international initiative dedicated to protecting the world’s documentary heritage.

𝑇ℎ𝑖𝑠 𝑤𝑜𝑟𝑘 𝑤𝑎𝑠 𝑝𝑟𝑜𝑑𝑢𝑐𝑒𝑑 𝑤𝑖𝑡ℎ 𝑡ℎ𝑒 𝑠𝑢𝑝𝑝𝑜𝑟𝑡 𝑜𝑓 𝑡ℎ𝑒 𝐶𝑖𝑡𝑦 𝑜𝑓 𝑇𝑜𝑟𝑜𝑛𝑡𝑜 𝑡ℎ𝑟𝑜𝑢𝑔ℎ 𝑇𝑜𝑟𝑜𝑛𝑡𝑜 𝐴𝑟𝑡𝑠 𝐶𝑜𝑢𝑛𝑐𝑖𝑙, 𝐿𝑎 𝐵𝑎𝑛𝑑𝑒 𝑉𝑖𝑑𝑒𝑜, 𝑎𝑛𝑑 𝑡ℎ𝑒 𝐶𝑖𝑛𝑒𝑚𝑎𝑡ℎ𝑒𝑞𝑢𝑒 𝑜𝑓 𝐶𝑢𝑏𝑎.

 


 

VERSION ORIGINALE

 

Jorge Ayala-Isaza is a media artist whose practice explores archival and historical research for the creation of non-fiction transmedia narratives that currently focus on issues of memory, resistance, migration, and Latin American revolutionary iconography.

Ayala-Isaza is currently based in Toronto (Canada) where he pursues doctoral studies in Media and Design Innovation while working as a digital media producer and consultant. He has studied at the Hochschule der Medien in Stuttgart, Freie Universität in Berlin, and worked as intern at the Cinematheque of Cuba. He spends studio time in Cartagena (Colombia) and Havana (Cuba).

Exposition

7 mai au 12 juin 2022

Exposition à venir

Alexandre Roy

Trompe-l'œil